19/12/2004

Replanter

Ils me remarquaient pour ma imperméabilité à l'egard des petits problèmes quotidiens. Ils ne me troublaient pas. Aujourd'hui je pensais a ce temps: il est passé. Parce que maintenant je me lève à la cinq pour aller à travailler: pendant huit heures je conduis l'ambulance. Quand j'ai fini ma matin, j'étudie pour etre licencié, avec le poids d'avoir du retard parce que j'ai travaillé toujours et où je vit l'existence du temps partiel est un reve. Enfin, la faute de sommeil me pousse vers une dimension parallèle, où je oublie mes priorités.

16:52 Écrit par Diego | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

je viens de te découvrir ...je repasserais

Écrit par : Mister h | 20/12/2004

... mais où vis-tu donc?
amicalement.
bonne soirée.

Écrit par : cbj | 20/12/2004

Mister h Merci pour la visite. A' bientot

Écrit par : Diego | 20/12/2004

Cbj Je vive en Italie, dans le gris nord-est.

Écrit par : Diego | 20/12/2004

Les commentaires sont fermés.